Politique de lutte contre l'esclavage, le travail des enfants 
et la traite des êtres humains

Politique et principes 

     1. L'esclavage moderne constitue un crime et une violation des droits fondamentaux de 
     l'homme. Il prend diverses formes, telles que l'esclavage, la servitude, le travail forcé 
     et/ou obligatoire, la traite des êtres humains et le travail des enfants, rémunéré ou non, 
     qui ont tous pour point commun la privation de la liberté d'une personne par une autre 
     afin de l'exploiter à des fins personnelles ou commerciales.


     2. Goodfellow applique une politique de tolérance zéro à l'égard de l'esclavage moderne et 
     s'engage à agir de manière éthique et intègre dans toutes ses relations commerciales. 
     Nous nous engageons également à mettre en œuvre et à appliquer des systèmes et des 
     contrôles efficaces pour garantir que l'esclavage moderne soit absent de nos propres 
     activités et de notre chaîne d'approvisionnement.


     3. Goodfellow se conforme aux exigences de la loi sur l'esclavage moderne (Modern Slavery 
     Act 2015) pour prévenir l'esclavage moderne à la fois au sein de Goodfellow et de notre 
     chaîne d'approvisionnement. Nous visons à assurer une transparence vis-à-vis de nos 
     activités et de notre démarche de lutte contre l'esclavage moderne à tous les niveaux de 
     notre chaîne d'approvisionnement.


     4. Nous attendons le même niveau d'exigence de la part de tous nos sous-traitants, 
     fournisseurs et autres partenaires commerciaux et, dans le cadre de notre processus 
     contractuel, nous prévoyons des interdictions spécifiques contre le recours au travail 
     forcé, obligatoire ou à la traite, ou contre toute personne tenue en esclavage ou en 
     servitude, qu'il s'agisse d'adultes ou d'enfants, ou contre le travail des enfants, et nous 
     comptons sur nos fournisseurs pour imposer le même niveau d'exigence à leurs propres 
     prestataires.


     5. La présente politique s'applique à toutes les personnes travaillant pour nous ou en notre 
     nom, à quelque titre que ce soit, y compris les employés à tous les niveaux, les 
     administrateurs, les dirigeants, les travailleurs intérimaires, les travailleurs détachés, les 
     bénévoles, les stagiaires, les agents, les sous-traitants, les consultants externes, les 
     représentants de tiers et les partenaires commerciaux.


     6. Tous les employés sont tenus de lire, de comprendre et d'adhérer à la présente 
     politique. La prévention, la détection et le signalement de pratiques d'esclavage 
     moderne au sein de l'entreprise ou de la chaîne d'approvisionnement relèvent de la 
     responsabilité de tous les individus travaillant pour Goodfellow ou sous la direction de 
     Goodfellow.


     7. La présente politique ne fait pas partie du contrat de travail des employés et nous nous 
     réservons le droit de la supprimer ou de la modifier à tout moment

Responsabilité de la politique

     8. Le conseil d'administration a la responsabilité générale de veiller à ce que cette 
     politique respecte nos obligations légales et éthiques et à ce que toutes les personnes 
     placées sous notre contrôle s'y conforment.


     9. Le directeur des opérations est le principal responsable, au quotidien, de la mise en 
     œuvre de cette politique, du contrôle de son application et de son efficacité, du 
     traitement de toute question la concernant et de l'audit des systèmes et procédures 
     de contrôle interne afin de s'assurer qu'ils soient efficaces dans la lutte contre 
     l'esclavage moderne.


     10. La direction à tous les niveaux est chargée de veiller à ce que les personnes qui lui sont 
     rattachées comprennent et respectent la présente politique et reçoivent une formation 
     adéquate et périodique sur celle-ci et sur la question de l'esclavage moderne dans les 
     chaînes d'approvisionnement.

Communication et sensibilisation à cette politique

     11. Une formation sur la présente politique et sur le risque que représente l'esclavage 
    moderne pour notre entreprise dans sa chaîne d'approvisionnement fait partie du 
    processus d'intégration de toutes les personnes qui travaillent pour nous et des 
    formations régulières seront organisées si nécessaire.


     12. Notre approche de tolérance zéro vis-à-vis de l'esclavage moderne doit être 
     communiquée, et réaffirmée de manière adéquate par la suite, à tous nos fournisseurs, 
     prestataires et partenaires commerciaux dès le début de notre relation commerciale avec 
     eux.

Infractions à la politique

     13. Tout employé qui enfreint cette politique fera l'objet de mesures disciplinaires, qui 
pourraient aboutir à un licenciement pour faute ou faute grave.

Conformité avec la loi de 2015 sur l'esclavage moderne (Modern Slavery Act 2015)

     14. Dans le cadre de notre combat contre l'esclavage moderne, nous visons à :
            a. Protéger notre réputation et notre marque.
            b. Protéger et développer notre clientèle en appliquant des normes éthiques plus strictes.
            c. Améliorer la confiance de nos clients.
            d. Agir conformément à nos valeurs.
            e. Développer une chaîne d'approvisionnement plus réactive, plus stable et plus innovante.


     15. Nous produirons un rapport annuel dès lors que le chiffre d'affaires annuel global de 
     Goodfellow dépassera le seuil indiqué par l'article 54 de la loi de 2015 sur l'esclavage 
     moderne (Modern Slavery Act 2015).


     16. Lors de sa publication, le rapport comprendra des informations sur les éléments suivants :
            a. La structure de l'entreprise, ses activités et sa chaîne d'approvisionnement.
            b. Sa politique en matière d'esclavage, de traite des êtres humains et de travail des 
            enfants.
            c. Ses procédures de diligence raisonnable.
            d. Tous les domaines de l'entreprise ou de la chaîne d'approvisionnement 
            susceptibles de présenter un risque d'esclavage, de traite des êtres humains ou de 
            travail des enfants, ainsi que les mesures prises pour évaluer et gérer tout risque.
            e. L'efficacité de la politique et des actions de l'entreprise pour garantir que la traite 
            des êtres humains, l'esclavage et le travail des enfants aient lieu au sein de 
            l'entreprise ou de la chaîne d'approvisionnement.
            f. La formation offerte aux employés.


     17. Chaque année, le directeur des opérations sera chargé d'examiner le chiffre d'affaires 
     annuel de Goodfellow et de publier la déclaration sur l'esclavage moderne si nécessaire.


Prévention de l'exploitation du travail clandestin

     18. L'exploitation du travail clandestin est l'exploitation de candidats à l'emploi ou de 
     travailleurs par des individus ou des groupes de tiers autres que l'employeur ou le 
     fournisseur de main-d'œuvre, ainsi que par des individus malhonnêtes travaillant au sein 
     de ces entreprises à l'insu de la direction.


     19. Cela inclut le travail forcé, la traite des êtres humains et le travail des enfants à des fins 
     d'exploitation du travail, le paiement de services de recrutement et l'exploitation liée au 
     travail, telle que l'imposition d'un logement.


     20. Il est admis que ces pratiques sont souvent bien dissimulées par les auteurs et que les 
     victimes hésitent à se manifester pour obtenir de l'aide.


     21. L'entreprise veille à ce que les engagements suivants soient respectés :
            a. Veiller à ce que les personnes concernées au sein de l'entreprise assistent à la 
            formation intitulée “GLAA – What are you doing? (Tackling Hidden Labour 
            Exploitation)” et soient responsables de l'élaboration et de l'application des 
            procédures de l'entreprise en la matière.
            b. Accepter que les frais de recrutement constituent un coût pour l'entreprise et ne pas
            autoriser qu'ils soient payés par les candidats. Goodfellow ne fera aucunement 
            appel à des personnes ou à des organisations pour rechercher et recruter des 
            travailleurs sans s'être assuré que les travailleurs n'ont pas à payer de frais de 
            recrutement.
            c. Veiller à ce que l'ensemble du personnel chargé de recruter directement des 
            travailleurs soit conscient des problèmes liés à l'exploitation du travail par des tiers.
            d. Veiller à ce que les processus de recherche de personnel, de recrutement et de 
            placement des travailleurs soient contrôlés par le département des ressources 
            humaines.
            e. Adopter une approche proactive pour signaler au service britannique de délivrance 
            des autorisations (Gangmasters Licensing Authority) et à la police tout soupçon 
            d'exploitation clandestine de travailleurs.
            f. Fournir au personnel des informations sur la lutte contre l'exploitation du travail 
            clandestin par le biais, entre autres, d'affichages sur le lieu de travail, de sessions de 
            sensibilisation et de formations.
            g. Encourager le personnel à signaler les cas d'exploitation du travail clandestin par 
            des tiers, mettre à leur disposition les moyens de le signaler, enquêter sur les 
            rapports et y donner suite de manière appropriée.
            h. Encourager et soutenir positivement les employés et les travailleurs intérimaires à 
            signaler au directeur des opérations les cas d'exploitation qui pourraient se 
            produire autour d'eux.
            i. Exiger des fournisseurs de main-d'œuvre et des autres organisations de la chaîne 
            d'approvisionnement qu'ils adoptent des politiques et des procédures en accord 
            avec ce qui précède.
            S'il s'avère qu'un employé est impliqué dans des actes d'exploitation du travail clandestin, 
            des mesures disciplinaires seront prises, pouvant aller jusqu'au licenciement, et 
            l'entreprise se réserve le droit d'en informer la police, le cas échéant.


Prévention du travail des enfants

     22. Le travail des enfants est l'exploitation des enfants à travers toute forme de travail qui les 
     prive de leur enfance, qui interfère avec une scolarité normale ou qui est préjudiciable sur 
     le plan mental, physique, social et moral. Cette forme d'exploitation est condamnée par la 
     loi dans le monde entier.


     23. L'entreprise veille à ce que les engagements suivants soient respectés :
            a. Ne pas employer d'enfants de moins de 16 ans pour travailler au Royaume-Uni.
            b. L'entreprise se conformera à toutes les lois relatives au travail des enfants, y 
            compris celles qui concernent les salaires, les heures de travail, les heures 
            supplémentaires et les conditions de travail.
            c. L'entreprise est opposée à toute forme d'exploitation des enfants. Elle ne procure 
            pas d'emploi aux enfants avant qu'ils n'aient dépassé l'âge légal de la scolarité 
            obligatoire, tel que défini par les autorités compétentes.
            d. L'entreprise demande à tous les fournisseurs de main-d'œuvre et autres 
            organisations de la chaîne d'approvisionnement d'avoir et de respecter des 
            normes comparables et de se conformer aux lois nationales en vigueur dans les 
            pays où ils exercent leurs activités.

 

Incidents ou inquiétudes concernant l'esclavage moderne

     24. Tous les employés sont encouragés à faire part, le plus tôt possible, de leurs inquiétudes 
     concernant tout problème ou soupçon d'esclavage moderne dans n'importe quelle 
     activité de notre entreprise ou de notre chaîne d'approvisionnement. Toute inquiétude 
     doit être soulevée directement auprès du directeur des opérations.


     25. Si un employé est préoccupé par un fait relevant de l'esclavage moderne et ne se juge pas 
     en mesure d'en faire part au directeur des opérations, il peut choisir d'en faire part au 
     service d'assistance téléphonique sur l'esclavage moderne (Modern Slavery Helpline) au 
     0800 0121 700 ou de consulter la politique relative aux lancements d'alerte 
     (Whistleblowing policy).


     26. Toute préoccupation soulevée fera l'objet d'une enquête approfondie et sera examinée 
     par un membre du conseil d'administration. Si l'enquête révèle des actes d'esclavage 
     moderne, ils seront immédiatement signalés à la police et/ou au service d'assistance 
     téléphonique sur l'esclavage moderne (Modern Slavery Helpline).


     27. Si des actes d'esclavage moderne sont identifiés ou suspectés à l'étranger, la réponse sera 
     adaptée aux circonstances locales. Dans certains cas, la réponse la plus appropriée 
     consistera à collaborer avec les ONG locales, les organismes industriels, les syndicats ou 
     d'autres organisations de soutien pour tenter de remédier à la situation. Dans d'autres 
     cas, il sera plus approprié de contacter le gouvernement local et les organismes chargés 
     de l'application de la loi. Nous étudierons toujours l'approche la plus sûre pour les 
     victimes potentielles.


     28. S'il s'avère qu'un fournisseur ou qu'une entreprise associée à Goodfellow agisse d'une 
     manière susceptible d'enfreindre la politique de lutte contre l'esclavage moderne, nous 
     nous efforcerons de soutenir l'entreprise en l'encourageant à fournir une formation, des 
     informations ou des conseils visant à mettre en œuvre une politique de lutte contre 
     l'esclavage.

     29. Si un fournisseur ne prend pas ses responsabilités au sérieux après avoir reçu le soutien 
     nécessaire, Goodfellow peut reconsidérer sa relation commerciale avec celui-ci et ces 
     actions seront mentionnées dans notre rapport annuel.


     30. Nous souhaitons encourager l'ouverture d'esprit et nous apporterons notre soutien à 
     toute personne qui soulèvera de bonne foi des préoccupations sincères dans le cadre de 
     cette politique, même si celles-ci s'avèrent infondées. Nous nous engageons à veiller à ce 
     que personne ne subisse de traitement préjudiciable pour avoir signalé de bonne foi son 
     soupçon que des pratiques d'esclavage moderne, sous quelque forme que ce soit, 
     existent ou pourraient exister au sein de notre entreprise ou de notre chaîne 
     d'approvisionnement

Tenez-vous au courant

Abonnez-vous à notre newsletter pour vous tenir au courant de nos derniers projets, offres et actualités.

Inscription à la newsletter

+75

années de soutien à l'innovation

170 000

matériaux avancés

111

pays desservis

ISO 9001

assurance de qualité

À propos de Goodfellow

Depuis plus de 75 ans, nous nous sommes imposés comme un partenaire de confiance en matière de développement scientifique en soutenant les chercheurs et les entreprises du monde entier via une offre de matériaux avancés de haute qualité.

Notre gamme de produits spécialisés vous offre un choix plus de 170 000 matériaux spécialisés pour la recherche et la production en série. Nous offrons un service de livraison rapide et gratuit dans le monde entier afin d'assurer un niveau de service exceptionnel.